Logo CPAD

Trouvez

une des associations d’entreprises située en Wallonie

téléchargez

Notre vademecum d’aide à la création d’association d’entreprises

Vingt communes s'engagent pour l'alimentation durable au travers de la Charte de Milan

Actualités

Vingt communes s'engagent pour l'alimentation durable au travers de la Charte de Milan

C’est aux côtés de 20 communes francophones de l’arrondissement de Verviers et de différents acteurs économiques et de développement durable, que le Club des Entreprises du Pays de Herve a signé la Charte de Milan. Son objectif ? Soutenir le droit à une alimentation suffisante, durable, saine et nutritive.

Disparition des fermes familiales, augmentation des gaz à effet de serre, dégradation des sols, augmentation des cas d’obésité… Les choix réalisés dans le secteur de l’alimentation en Belgique, ces quarante dernières années, ont aujourd’hui de fortes conséquences, tant au niveau social, de l’environnement que de la santé des citoyens. C’est sur base de ce bilan consternant que les 20 communes francophones de l’arrondissement de Verviers ont décidé de signer la Charte de Milan, dont l’objectif est de « soutenir le droit à une alimentation saine, nutritive, suffisante et durable en tant que droit fondamental pour tous ».

« Vingt pouvoirs locaux qui s’engagent dans un projet de territoire pour relever les défis qui pèsent sur l’alimentation, c’est une première mondiale », insiste Renaud Keutgen, coordinateur du réseau Aliment-Terre de l'arrondissement de Verviers, à la base du projet.

« C’est un projet d’avenir par excellence, soutient le Ministre Carlo Di Antonio, Ministre wallon de l’Environnement et de la Transition écologique, qui s’était déplacé pour l’occasion. C’est un engagement, un rôle d’ambassadeur que je souhaite étendre à l’ensemble du territoire wallon ».

Une signature lourde de symbolique. Mais bien plus qu’un bout de papier, cet acte a pour ambition d’être suivi d’actes concrets.

Des pouvoirs locaux qui s'engagent pour quoi faire exactement ?

L'engagement pris par les signataires, c'est d'agir dans le domaine alimentaire. " Cette charte de Milan, effectivement, c’est l’alimentation durable, l’alimentation de demain. Il y a des choses sur lesquelles les communes et les entreprises peuvent agir localement, et la première chose était de réfléchir à la manière de soutenir nos productions agricoles locales et donc développer tout ce réseau de circuits courts ", explique Renaud Keutgen.

« Notre objectif serait que le territoire de l’arrondissement de Verviers soit reconnu comme territoire pilote en transition. La démarche qu’on commence, c’est avec l’alimentation, mais on voudrait travailler avec des acteurs comme Courant d’air (coopérative d’énergie éolienne), par exemple. On voudrait aussi parler de l’énergie, de la mobilité… Pas seulement rester sur l’alimentation, même si c’est un bon point de départ », précise Renaud Keutgen.

Cette première pierre sur le chemin d’une alimentation durable et équitable dans cette région laisse présager de beaux projets à venir, dont certains seront à découvrir dans le courant de cette année.

Le Gouvernement wallon souscrit à cette ratification et sera très attentif aux développements opérés au sein de l’arrondissement de Verviers « qui doit s’ériger en exemple pour la Wallonie dans le cadre de cette transition sociétale, dans laquelle s’inscrivent les assises de l’alimentation récemment lancées  », a souligné le Ministre Carlo Di Antonio.

Top